Pour vous conter la petite histoire, prenons la machine à remonter le temps … Rassurez vous, le voyage ne sera pas très long … Fermez les yeux et un, deux et trois, comme par magie, nous sommes de retour au début de la semaine, lundi précisément ! Nous sommes, mon chéri et moi bien installés au fond du canapé, et enfin prêt à être transporté dans le monde de la pâtisserie avec dame Mercotte et Sir Cyril … Que l’aventure commence …

La toute première épreuve est lancée sur le thème de la Bretagne, les candidats doivent revisiter le célèbre Kouign Amann …. Rien que le nom, nous donne l’eau à la bouche  Au fil de l’épreuve, mon chéri et moi mourons d’envie de ce délicieux Kouign Amann et si mon cher et tendre fond devant la revisite de Camille avec son Kouign Amann à la framboise, moi je suis plutôt poires pochées à la vanille et au caramel …. On en meurt d’envie et bien que quand on dit Kouign Amann on voit beaucoup de beurre, de sucre et un peu de farine …. Mais bon,  » on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs  » Pour être aussi bon, il faut du beurreeeeee, beaucoup de beurre, du sucreeeeeee et surtout aucun remord hein ! A présent le bikini est au placard ! Mon chéri a envie …. Je suis aux anges, mon cher et tendre, prépare-toi !

Bien que les candidats avaient seulement deux petites heures, je peux vous dire que j’ai mis la journée …. et bien oui, si effectivement la préparation de la pâte prend peu de temps, la pousse et les temps de repos entre les tourages sont assez long …. Mais je vous assure que ça en vaut vraiment la peine …

Je vous confie une petite astuce pour gagner du temps, j’ai réalisé la pâte à la MAP en utilisant le programme pâte levée … à la fin du programme environ 1 h 19 votre pâte aura doublé de volume.

Alors, plus de temps à perdre, enfilez votre tablier et suivez moi ….

Mon panier pour 7 Kouign Amann individuels :

Pour la détrempe :

  • 290 g de farine T45
  • 12 gr de levure de boulanger fraîche
  • 10 g de beurre doux mou
  • 180 g d’eau
  • 5 g de sel

Pour le tourage :

  • 240 g de beurre doux mou de bonne qualité (ex : beurre des Charentes AOP)
  • 250 g de sucre cristal.

Crème vanillée :

  • 25 cl de lait
  • extrait de vanille
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 20 gr de sucre
  • 20 gr de maïzena
  • 20 gr de beurre

Préparation de la détrempe :

A la MAP :

  • Versez dans l’ordre : l’eau,le sel,le beurre, la farine et la levure émiettée.
  • Lancez votre MAP sur le programme pâte levée. ( a la fin du programme, votre pâte aura doublé de volume).

A la main ou au robot :

  • Dans le bol du robot, pesez et versez le sel, la farine et la levure fraîche émiettée, le beurre mou.
  • Ajoutez l’eau et pétrissez durant 10 minutes à vitesse moyenne.
  • Laissez lever à température ambiante durant 1 h 30 à 2h00.

Le tourage :

  • A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, placez le beurre entre deux feuilles de papier cuisson et aplatissez afin de former un carré d’environ 15 cm / 15 cm et placez le au frigo.

Préparation de la crème vanillée :

  • Faites chauffer le lait avec l’extrait de vanille.
  • Dans un saladier, mélangez les jaunes d’œufs avec le sucre et la maïzena.
  • Lorsque le lait est chaud, versez le lait sur le mélange sucre/œufs et maïzena et fouettez.
  • Ensuite, reversez dans la casserole et remettez sur feu doux jusqu’à épaississement sans arrêter de mélanger.
  • Hors du feu, ajoutez le beurre et mélangez.
  • Versez dans un bol et couvrez au contact avec du film alimentaire et mettez au frais.

Préparation du tourage :

  • Lorsque votre pâte est levée, farinez votre plan de travail et étalez la détrempe afin d’obtenir un carré d’environ 40 cm / 40 cm.
  • Placez le beurre froid au centre et repliez la pâte afin de couvrir entièrement le beurre.
  • Tournez le pâton et étalez-le en un rectangle d’environ 30 cm de long. Pour cela écrasez d’abord verticalement la pâte sur toute sa longueur à l’aide du rouleau à pâtisserie avant de véritablement l’étaler.
  • Pliez en 3 et tournez d’un quart de tour.
  • Recommencez l’opération immédiatement : étalez en un rectangle d’environ 30 cm de long, pliez en 3 et tournez d’un quart de tour.
  • Marquez le côté droit de l’empreinte de deux doigts (2 tours réalisés) et placez au frais durant 1 heure.

Troisième tour :

  • Recommencez la même opération :
  • Farinez le plan de travail, placez le pâton à l’identique (marques des doigts à droite).
  • Etalez en un rectangle de 30 cm.
  • Saupoudrez généreusement de sucre ( 1/3 du sucre) ensuite pliez en trois.
  • Tournez d’1/4 de tour et marquez le côté droit avec trois doigts.
  • Placez au frais pendant 1 heure.

Quatrième et dernier tour :

  • Farinez le plan de travail et placez le pâton à l’identique (marques des doigts à droite).
  • Etalez en un rectangle de 30 cm.
  • Saupoudrez généreusement de sucre (environ 1/3 du sucre) puis pliez en trois.
  • C’est ensuite le moment de garnir de crème vanillée.
  • Ensuite formez un boudin et coupez des tronçons.
  • Beurrez des cercles, j’ai utilisé des cercles de 8 cm de diamètre.
  • Déposez les cercles sur une plaque de cuisson couverte d’une feuille de silicone de préférence.
  • Déposez dans chaque cercle un tronçons de pâte et parsemez de sucre.
  • Faites lever durant 1 h 30.
  • Préchauffer votre four à 170°C et lorsque les Kouign Amann sont levés, enfournez durant 35 minutes.
  • Sortez du four et démoulez directement sur une grille.

Little Val touch’ :

  • Si le caramel s’échappe des cercles durant la cuisson, ouvrez régulièrement votre four afin que la fumée ne s’y accumul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.