Si il y avait une histoire à vous conter, ce serait celle là …Nous sommes au réveillon du jour de l’an, je suis en pleine préparation du dessert  » mes fameuses boules de Noël  » et et en même temps, je réalise une forêt noire pour un collègue … mon chéri qui adore ce dessert, le regard un peu tristounet et amoureux, me dit d’une petite voix  » tu m’en feras une un jour ?  » Comment aurai je pu ne pas craquer devant ce regard attendrissant, moi qui aime tant lui faire plaisir … Surtout que vous connaissez mon goût pour la pâtisserie hein ? C’est donc sans attendre, débordée, une cuisine sans dessus-dessous , qu’amoureuse, je me suis lancée, tête baissée dans la réalisation d’une seconde forêt noire !

Il est vrai que ce dessert de fête est un classique de la pâtisserie à base de chantilly, de chocolat et de cerises au sirop.
Mais j’avais envie de sortir des sentiers battus en ajoutant une feuille de chocolat croquante autour et d’alléger avec une délicieuse et légère crème chantilly / mascarpone. Et que dire de la chantilly au chocolat ? Là aussi c’est une histoire et j’ai très envie de vous la raconter ! Je prépare mon chocolat fondu, une chantilly bien froide et là patatra, le choc thermique … Le chocolat commence à se figer au contact de la chantilly ! Je crie, hurle « il ne manquait plus que ça » Les secondes continuent de s’écouler et je n’ai pas le temps de recommencer. Ma chantilly au chocolat est foirée, un fiasco ! Mais je ne m’avoue pas vaincue ! Ben, oui la perfection est elle vraiment de ce monde ? Certaines erreurs n’ont elles pas conduit à de grands succès culinaires ? Je reprends mes esprits et ma spatule et continue de mélanger en gardant espoir ! Je me débats et obtiens une chantilly avec des éclats de chocolat noir. Intriguée et sceptique aux vues de la texture, je me presse de plonger une cuillère afin de me rendre compte du gâchis :/ … Et là, je reste bouche bée … sapristi, mais que c’est bon ! Je crie  » mon cœur, j’ai besoin d’un avis  » d’un pas décidé, mon testeur préféré plonge une cuillère et un waouw s’échappe, mon amoureux est satisfait ! Bingooooo : Ce fiasco ressemble à de la stracciatella …. Rien que ça !

Pour conclure, mon amoureux a succombé à ma forêt noire et oui rien que ça , lui qui n’est pas friand de desserts lourds à base de crème ! C’est vrai que la forêt noire est un dessert qui est riche mais ce n’est pas n’importe quelle forêt noire, c’est ma forêt noire !

Avant de partager avec vous cette jolie réussite, il me reste quelques petites informations à vous donner pour faciliter la préparation. J’avais lu sur le blog de la cuisine de Bernard (c’est d’ailleurs sur son blog que j’ai trouvé la recette ) de placer le cercle au congélateur afin de permettre à la chantilly de cette façon la chantilly ne s’écrase pas contre le cercle lorsque vous placez vos disques de génoises et lorsque vous placez votre contour en chocolat il se fige immédiatement. Une très chouette astuce !

une deuxième forêt noire pour mon chéri

A vos fouets …

Dans mon panier pour une forêt noire de 24 cm de diamètre :

Pour la génoise chocolat :

  • 6 œufs
  • 190 gr de sucre
  • 180 gr de farine
  • 40 gr de cacao en poudre
  • 60 gr de beurre fondu

Pour la chantilly mascarpone :

  • 300 gr de mascarpone
  • 300 gr de crème 40 % MG
  • 75 gr de sucre glace

Pour la crème montée au chocolat :

  • 450 gr de crème 40 % de MG
  • 225 gr de chocolat noir
  • 15 gr de sucre glace

Pour le sirop d’imbibage :

  • Récupérez un peu de sirop des cerises
  • un peu d’eau
  • du kirsch ( j’ai opté pour du rhum)

Décorations :

  • 150 gr de cerises au sirop
  • 100 gr de chocolat noir
  • 50 gr de copeaux de chocolat

A vos marques,prêts, pâtissez …

Génoise au cacao :

  • Préchauffez votre four à 180°C chaleur tournante.
  • Faites fondre le beurre.
  • Placez vos œufs et votre sucre dans le bol de votre robot et battre à vitesse maximum pendant 5 minutes et ensuite 10 minutes à vitesse moyenne ( vous devez obtenir un appareil léger mais qui double de volume).
  • Tamisez votre farine et votre cacao.
  • Ajoutez ce mélange petit à petit à l’appareil oeufs/sucre à l’aide d’une cuillère en bois.
  • Ajoutez le beurre fondu.
  • Versez la pâte sur une ou deux feuilles de papiers sulfurisé ou dans un moule.
  • Etalez sur 1 cm d’épaisseur.
  • Enfournez pour 15 minutes.
  • Lorsque la pâte est cuite, renversez votre génoise et décollez délicatement le papier sulfurisé.
  • Laissez refroidir et coupez vos cercles de 1 cm de moins que le diamètre de votre cercle.

Sirop d’imbibage :

  • Récupérez un peu de sirop des cerises et y ajouter un peu d’eau et de kirsch ou comme moi de rhum brun.
  • Réservez.

Chantilly mascarpone :

  • Placez votre crème, votre bol et votre fouet au frais durant 30 minutes.
  • Fouettez la crème liquide à vitesse moyenne pour obtenir une crème aérée.

  • Quand la crème est ferme, ajoutez le mascarpone et fouettez encore 2 minutes à puissance moyenne.

  • Ajoutez le sucre et fouettez encore 30 secondes.

  • Placez votre crème dans une poche.
  • Prenez votre plat de service ou un carton à pâtisserie et placez-y un cercle de génoise.
  • Imbibez votre cercle.
  • Prenez votre cercle et placez à l’intérieur du cercle du rhodoïd sur le contour.
  • Placez votre cercle sur le disque de génoise ( la génoise y entre sans soucis).
  • Garnissez d’une généreuse couche de chantilly mascarpone.
  • Imbibez votre génoise.
  • Placez par-dessus des cerises.
  • Placez votre cercle au congélateur pour que la chantilly prenne un peu.

Crème montée au chocolat :

  • Faites fondre votre chocolat au bain-Marie.
  • Réservez afin qu’il tiédisse.
  • Montez votre crème avec le sucre en chantilly.
  • Ajoutez le chocolat fondu et mélangez. ( c’est ici que j’ai obtenu une chantilly straciatella)
  • Mettez votre crème montée au chocolat dans une poche.
  • Garnissez entre les cerises et par-dessus.
  • Posez une deuxième couche de génoise.
  • Imbibez à nouveau.
  • Posez et enfoncez légèrement des cerises.
  • Couvrez avec une dernière couche de chantilly chocolat ou straciatella ( comme moi ).
  • Lissez avec une spatule.
  • Placez au congélateur.
  • Lorsque le cercle est congelé, sortez-le et décerclez délicatement.
  • Otez le rhodoïd et replacez au congélateur le temps de préparer votre bande de chocolat pour le contour.

Contour en chocolat :

  • Avant tout, il faut que votre rhodoïd soit de la même hauteur que votre cercle.
  • Commencez par couper une bande un peu plus grande que le contour de votre cercle.
  • Faites fondre votre chocolat au bain marie, il n’est pas nécessaire de tempérer votre chocolat pour ce genre de réalisation.
  • Versez votre chocolat fondu tout le long de la bande.
  • Etalez le chocolat à l’aide d’une spatule.
  • Soulevez délicatement la bande de chocolat.
  • Appliquez-là sur le contour en chantilly congelée.
  • En à peine une minute votre chocolat sera refroidi.
  • Enlevez votre bande de rhodoïd délicatement.
  • Terminez en ajoutant de la chantilly mascarpone sur le dessus et placez des cerises selon votre envie.
  • Terminez en parsemant de copeaux de chocolat ou de granulé.
  • Placez votre forêt noire au réfrigérateur durant quelques heures avant de la déguster afin qu’elle dégèle.

Little Val touch’ :

  • Vous pouvez remplacer la feuille de contour en chocolat par des copeaux de chocolat, pour cela votre gâteau ne doit pas nécessairement être congelé.
  • Pour faciliter la prise de votre chantilly, vous pouvez placer le bol et le fouet de votre repos au réfrigérateur durant 30 minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.